Vivre à domicile : quelles aides pour les personnes autonomes ?

Vous êtes autonome mais vous avez des difficultés pour accomplir certaines tâches de la vie courante (ménage, courses, vous rendre seul(e) à un rendez-vous médical…) ; votre demande peut être ponctuelle ou non. Pour vous permettre de rester à domicile, vous pouvez solliciter une prise en charge financière dont le montant dépend de votre âge, de votre état de santé, de vos ressources et des financeurs.

Si vous avez moins de 60 ans, vous pouvez obtenir une prise en charge :Fotolia_39248846_M

  • soit par le département au titre de l’aide sociale si vous ressources mensuelles sont inférieures à 800 € si vous vivez seul(e) ou à 1 242 € si vous vivez en couple,
  • soit par votre mutuelle,
  • soit par les organismes d’assurance maladie à la suite d’une hospitalisation ou lors d’un traitement de chimiothérapie et/ou de radiothérapie.

Si vous avez plus de 60 ans, vous pouvez obtenir une prise en charge :

  • soit par le département au titre de l’aide sociale selon les même critères (voir ci-dessus) que pour les moins de 60 ans,
  • soit par votre caisse de retraite (1) si vos ressources sont supérieures à ces montants ou par votre organisme d’assurance maladie si vous ne percevez pas de retraite,
  • soit par votre mutuelle.

Si vous dépendez d’une caisse de retraite, votre participation dépend d’un barème propre à chaque caisse. Pour connaitre le barème de votre caisse de retraite, adressez-vous à ANJOU SOINS SERVICES ACCOMPAGNEMENT au 02 41 66 27 66 ou directement à votre responsable de secteur.

(1) CARSAT, MSA, RSI, CNRACL… selon la durée de cotisation