Projet de Fusion

Une volonté de rapprochement

une volonté partagée entre les 3 associations

Une fusion faisable à 3 conditions

La proximité avec les usagers

Une fusion par reprise d’actifs d’UNA du Saumurois

Une démarche Projet qui favorise l’implication de tous

L’aide, les soins et l’accompagnement à domicile

Les Territoires

La coopération Aide et Soins

Un nouveau SPASAD

Une association ancrée sur ses territoires

Une gouvernance démultipliée

Un fonctionnement simple

Des liens accrus avec les partenaires médicaux et sociaux

Un projet d’avenir

Une taille départementale

Une solidité financière

Un projet social

Une volonté d’innovation pour les usagers

Un outil pour la fusion : le développement de compétences

 

 

Orientations associatives

L’orientation majeure pour Anjou Soins Services est de continuer la mise en œuvre de nos convictions sur la qualité d’accompagnement à domicile des citoyens les plus fragiles, grâce à des emplois pérennes et une organisation fiable.

Renforcer la cohésion et l’identité de l’association

Parce que le SPASAD est une façon de mieux structurer le SAD et le SSIAD dans une démarche commune autour du patient, Anjou Soins Services souhaite développer la notion de travail d’équipe autour des usagers du SAD en situation de dépendance. Une formation expérimentale sera mise en place.

Parallèlement, l’association s’engage dans la recherche de locaux communs au SAD et au SSIAD afin de concrétiser le fonctionnement SPASAD dans les relations quotidiennes entre soignantes et aidantes. Si cette recherche aboutit, elle facilitera d’autant la cohésion des services de l’association.

Anjou Soins Services continue la dynamique Qualité en se fixant 4 nouveaux objectifs pour 2014 :

  • suivre l’évolution de la situation des personnes en risque de perte d’autonomie,
  • faciliter les sorties d’hospitalisation,
  • s’assurer de la bonne réponse apportée à tous les messages reçus,
  • améliorer la transmission d’infos dans les équipes d’intervention importantes, pour faciliter le travail d’équipe auprès notamment des personnes en situation de handicap.

Anjou Soins Services recherche la cohésion avec les structures d’aide à domicile du réseau UNA 49 et UNA Pays de la Loire grâce à plusieurs projets communs.
La mutualisation en cours avec UNA du Saumurois et Santé Loire Vallée de l’Authion se concrétise déjà par la réalisation à Angers de la paie/facturation de Saumur : elle se continuera cette année par la réflexion sur le SPASAD, le développement et la plateforme de services.

La reconnaissance de l’identité d’Anjou Soins Services passe enfin par l’organisation de nouvelles Rencontres du Domicile.

Développer l’accompagnement des personnes fragiles

Dans la continuité des années précédentes, l’association souhaite développer les compétences d’accompagnement des pathologies lourdes, grâce aux formations, aux ateliers santé et aux concertations d’équipes. L’objectif est développer la capacité du service à accompagner chez elles les personnes qui le souhaitent, quel que soit leur état de santé, dans des conditions professionnelles et sécurisées.

Cet accompagnement des personnes fragiles passe par une attention renouvelée à leurs aidants familiaux (conjoint, enfants ou proches), que les services connaissent bien en tant qu’interlocuteurs privilégiés de la situation. Les activités de Lien social seront poursuivies.

Contribuer aux parcours de santé

L’objectif de cet accompagnement de la fragilité est de faire du domicile un lieu de prévention de la perte d’autonomie : les aides à domicile sont des sentinelles de cette prévention, ; elles peuvent être les premiers acteurs professionnels à repérer des signes de risque de perte d’autonomie. C’est pourquoi le premier Objectif Qualité 2014 est de centrer l’évaluation à domicile autour des situations des personnes en risque de perte d’autonomie.

Plus largement, l’orientation d’Anjou Soins Services dans la construction de parcours de santé s’inscrit sur plusieurs années : elle vise à accompagner la personne au moment d’une situation de rupture ou d’une dégradation de son état, en lien avec son médecin, le cabinet infirmier, l’accueil de jour, le CHU ou l’établissement spécialisé. La construction de parcours passe par la création de partenariats opérationnels avec différents acteurs, pour faciliter notamment les retours à domicile après hospitalisation et le lien avec les établissements (foyers logements ou EHPAD).

Anjou Soins Services souhaite être une association ouverte et bien identifiée par ses partenaires médicaux et sociaux, pour un meilleur accompagnement de ses adhérents plus fragiles.

Téléchargez les rapports présentés à l’Assemblée Générale du 16 mai 2014 PDF