La garde d’enfants à domicile… accessible à tous !

La garde d’enfants à domicile peut, à priori, paraitre parfois inaccessible pour les familles. En réalité, les aides financières sont bien réelles et, dans certains cas, le « reste à charge » des familles ne dépasse pas 2 € de l’heure. Il convient de lutter contre les idées fausses et de ne pas écarter ce mode de garde.

Tous les parents sont concernés : quels que soient leurs revenus, ils peuvent bénéficier :

  • soit du Cmg (Complément de libre choix du mode de garde) de la CAF (enfant de 0 à 6 ans). Le montant est fonction de l’âge du plus jeune enfant et des revenus de la famille.
  • soit de la PCH (Prestation de Compensation du Handicap) pour enfant (enfant de 0 à 20 ans.

Exemple 1

Marion travaille 3 jours/semaine et a 3 enfants de 4, 6 et 9 ans. Elle les fait garder à domicile en raison des nouveaux rythmes scolaires, 2 soirs par semaine, de 15h30 à 18h, soit 20h/mois facturées 477 € par l’association.

Les revenus de son foyer fiscal sont supérieurs à 62 900 €. La CAF lui verse 305 €. Son « reste à charge » est donc de 172 €. Après déduction fiscale (50% l’année suivante), il sera au final de 86 € pour 20h/mois, soit 4,30 € de l’heure.

Si Marion avait des revenus inférieurs à 28 300 €, la CAF lui verserait 405 €. Son reste à charge serait donc de 72 € avant déduction fiscale, soit 36 € après déduction fiscale (1,79 €/h).

Exemple 2 :

Sophie a une fillette autiste. Elle fait appel à l’association tous les matins de 7h15 à 8h45 avant son départ pour l’IME et tous les soirs de 16h30 à 18h30. En outre, durant les vacances, l’auxiliaire de vie accompagne mère et fille à la piscine ce qui permet à Sophie d’être plus détendue.

Les prestations sont intégralement prises en charge dans le cadre de la PCH-enfant. Pas de reste à charge pour la famille

Exemple 3 :

Sandra ne travaille pas le mercredi et a 2 enfants dont 1 de moins de 3 ans. Le matin, elle fait conduire l’aîné à l’école, le plus petit à la crèche (8h15-9h30) et le soir, les enfants sont gardés à son domicile jusqu’à son retour (17h-18h15), soit 40h/mois facturées 914 € par l’association.

Les revenus de son foyer fiscal sont inférieurs à 24 400 €. La Caf lui verse 777 €. Son « reste à charge » est de 137 €. Après déduction fiscale, il sera au final de 68,50 €, soit 1,71 € de l’heure.

Si Sandra avait des revenus supérieurs à 54 300 €, la Caf ne lui verserait que 610 €. Son reste à charge serait donc de 304 € avant déduction fiscale, soit 152 € après déduction fiscale (3,80 €/h).

Pour plus d’information, vous pouvez vous adresser à Sandrine Landrau, responsable du service d’aide à domicile : 02 41 66 27 66 ou par mail : s.landrau@anjousoinsservices.fr