2èmes Rencontres du Domicile 30 janvier 2014

Pastille-rencontres-2014 Pour les professionnels du Domicile, aider ou soigner chaque jour chez elles des personnes… n’est pas toujours simple !  Pour les personnes, accepter de se faire aider n’est pas non plus chose facile…

Pour en parler ensemble, Anjou Soins Services a proposé un après-midi d’échanges sur le thème : Aider, être aidé au quotidien… pas si facile !

Dans la continuité de la première édition des Rencontres du Domicile en juin 2013,  Anjou Soins Services a organisé ce débat autour de 250 participants (salariés, personnes aidées et partenaires).

Les débats ont été nombreux à partir du témoignage de deux aidants familiaux qui ont présenté leur expérience singulière et leur avis sur les interventions à domicile. Plusieurs témoignages de la salle ont également illustré les différentes facettes de l’intervention à domicile. La parole des professionnels a également été présente pour montrer l’importance des premières interventions.

L’apport d’un psychologue a été très éclairant pour décortiquer le mécanisme à l’œuvre dans la relation d’aide.  Retrouvez le compte-rendu ICI

l'assemblée

l’assemblée

 

Le SPASAD A2S a 1 an !

Pastille-aides-soinsDepuis qu’ Anjou Soins Services a été reconnue en juillet 2013 Service Polyvalent d’Aide et de Soins à Domicile, le nouveau service est monté en charge pour être opérationnel le 30 octobre 2013.

un an après, il est possible de faire un bilan des nouveautés induites par le SPASAD.

Quels changements en pratique ?

Toutes les Auxiliaires de Vie Sociale, les Aides à Domicile, les Aides-Soignantes et Infirmières concernées ont été formées ensemble (14 sessions de formation de 2 jours) afin de mieux collaborer au domicile du patient.satisfaction

  • Un dossier Aide et Soins permet aux professionnels et à la famille de n’avoir qu’un seul document de suivi au domicile.
  • Le suivi des tâches quotidiennes a été renforcé.
  • La transmission d’informations entre professionnels a été améliorée, notamment lors des premières semaines de prise en charge.
  • Chaque patient a été rencontré par sa responsable et son infirmière coordinatrice pour faire le point sur ses souhaits, ses habitudes de vie et sur la qualité de la prestation.
  • Un projet personnalisé d’aide, d’accompagnement et de soins a été signé avec le patient et sa famille.

Le SPASAD facilite la vie des patients et des familles grâce à une meilleure coordination des professionnels intervenants. Pour plus de renseignements, n’hésitez pas à prendre contact avec votre responsable.

Bilan chiffré

52 patients sont pris en charge à l’heure actuelle par le SPASAD et il y a eu 41 situations nouvelles au cours de l’année (à plus de 40 % des retours d’hôpital). La durée moyenne de prise en charge est de 1 an et 4 mois.

Le SPASAD sert à 67 % à favoriser des passages 7 jours sur 7, et à 57 % à favoriser au moins 3 passages par jour (cf. évaluation du fonctionnement - doc Pdf 9 pages).

Au bout d’un an, 85 % des projets individualisés sont signés avec les familles et 95 % des objectifs pédagogiques de la formation sont atteints.

Quel regard des personnes aidées ?

Une enquête de satisfaction a été menée : la satisfaction atteint 100 % pour le suivi de la situation personnelle, la connaissance par le service de la situation à domicile et l’ajustement des interventions aide et soins au besoin du patient. Elle atteint 93 % pour la communication entre aides à domicile et soignantes.

Une enquête au domicile a été réalisée auprès de 9 personnes et leur famille : le niveau de satisfaction est important (cf. évaluation par les personnes aidées – doc Pdf 3 pages).

Quelle vision des salariées ?

un bilan a été fait en mars avec 52 salariées. Des interviews des responsables ont complété l’analyse (cf. évaluation par les salariées – doc Pdf 2 pages) :

  • 90 % des salariées estiment que le dossier unique Aide et Soins est un plus qui met en valeur le professionnalisme,
  • 80 % des salariées ont le sentiment de faire équipe grâce au SPASAD.
  • Les responsables estiment que le SPASAD permet une meilleure adéquation aux besoins du patient.